RBQ: 5753-5866-01
438-879-0907
mail@interoi.com
VOTRE SÉCURITÉ, NOTRE PRIORITÉ

Avez-vous ces problèmes électriques?

Avez-vous ces problèmes électriques?

électricien à Mascouche, électricité Montréal, électricien à Terrebonne, électricité Laval, service électriques, Interoi électrique, panneau électrique, changement panneau électrique, luminaires, changement prise

Boîtes de jonction découvertes

C’est quoi ?: Une boîte de jonction qui abrite les épissures où les fils sont connectés les uns aux autres. Une personne pourrait endommager les fils par inadvertance ou recevoir un choc.

C’est dangereux ? : Non, tant que les fils ne sont pas à portée de main.

Solution : Ajoutez un couvercle conçu à cet effet.

Surcharge de luminaire

C’est quoi ?: Un luminaire avec une ampoule d’une puissance supérieure à celle pour laquelle il est conçu.

C’est dangereux ? : Très dangereux. L’ampoule se réchauffe et peut brûler ou faire fondre la douille et l’isolation des fils de l’appareil, ce qui augmente le risque d’arc électrique – des étincelles qui sautent dans l’air d’un fil à l’autre – une cause principale d’incendies électriques. Les dommages causés à la douille et aux fils persistent même après le retrait de l’ampoule.

Solution : respectez la limite de puissance indiquée sur tous les luminaires fabriqués depuis 1985. Pour les luminaires plus anciens et non marqués, utilisez uniquement des ampoules de 60 watts ou moins.

Lumières vacillantes quand il y a du vent

C’est quoi ?: Le câblage effiloché dans la tête d’intempérie (le raccord extérieur où les câbles aériens de la ligne électrique entrent dans la maison) provoque un court-circuit chaque fois que les câbles se déplacent.

C’est dangereux ? : Très dangereux. Mis à part le désagrément, le câblage effiloché peut créer un arc et déclencher un incendie.

Solution : Contactez un électricien

Panneau électrique surchargé

C’est quoi ?: Le panneau contient plus de circuits qu’il ne peut en gérer car trop de disjoncteurs unipolaires (un circuit) ont été remplacés par des disjoncteurs en tandem* (deux circuits) dans un emplacement.

* Les disjoncteurs tandem ne sont pas les mêmes que les disjoncteurs bipolaires à forte intensité, qui occupent deux emplacements avec un circuit.

Une étiquette sur chaque panneau spécifie le nombre de circuits que le panneau peut accueillir.

C’est dangereux ? : Non. Cela peut devenir un problème lorsque la maison est vendue et qu’un inspecteur regarde à l’intérieur du panneau.

Solution : Appelez un électricien pour ajouter un sous-panneau avec quelques emplacements supplémentaires ou, si vous prévoyez d’importants travaux de rénovation, remplacez le panneau existant par un modèle plus grand.

Peu de prises

C’est quoi ?: Présence de beaucoup de rallonges et multiprises.

C’est dangereux ? : Non, tant que vous utilisez des rallonges robustes, de calibre 14 ou plus épais.

(Plus le fil est épais, plus le numéro de calibre est bas.)

Les rallonges sous-dimensionnées (calibre 16 ou moins) peuvent surchauffer et déclencher un feu si les charges sont trop lourdes.

Solution : Appelez un électricien pour ajouter plus de prises. Ce travail nécessite de percer des trous dans les murs et les plafonds pour serpenter les fils. Le prix minimal sera de 200 $ par appel de service.

Pas de GFCI

C’est quoi ?: Il manque les prises GFCI (interrupteurs de circuit de défaut à la terre) qui arrêtent les circuits en 4 millisecondes, avant qu’un courant ne provoque un choc mortel.

C’est dangereux ? : Très dangereux. Risque accru d’électrocution dans les zones humides, telles que les bains et les cuisines.

Solution : Il faut remplacer les anciennes prises par des GFCI .

Câblage en aluminium

C’est quoi ?: Vous avez un type de câblage, utilisé dans les années 1960 et 1970 comme câble bon marché , qui n’est plus considéré comme sûr.

C’est dangereux ? : Très dangereux. L’aluminium se corrode quand est en contact avec du cuivre, de sorte que les connexions se desserrent, ce qui peut entraîner des arcs électriques et des incendies.

Solution : Un électricien peut installer un serre-fil diélectrique approuvé pour le fil d’aluminium sur chaque connexion cuivre/aluminium dans les luminaires. Ces écrous ont une graisse spéciale qui arrête la corrosion tout en maintenant la conductivité. Il faut s’assurer que tous les interrupteurs et prises de remplacement sont étiquetés compatibles AL.

Prises non mises à la terre (ont juste 2 broches)

C’est quoi ?: Vos prises comportent seulement 2 brochent (2 trous). Le câblage ne conduit pas en toute sécurité un courant vagabond qui s’échappe des limites des fils.

C’est dangereux ? : Non, tant que vous n’utilisez pas d’adaptateur pour insérer une fiche à trois broches dans une prise à deux broches. Cela pourrait détruire l’appareil que vous branchez et augmenter les risques d’électrocution.

Solution : Il faut remplacer les prises à deux broches par des prises à trois broches correctement mises à la terre, si le câblage le permet.

Attention! N’utilisez pas des adaptateurs pour avoir 3 broches.

Il faut tester également toutes les prises à trois broches existantes avec un testeur de circuit GFCI pour vous assurer qu’elles sont mises à la terre.

La fiche d’un appareil tombe de la prise

C’est quoi ?: Les contacts dans le réceptacle sont usés et ne tiennent plus fermement les broches.

C’est dangereux ? : Très dangereux. Des contacts desserrés peuvent provoquer un arc électrique et une incendie par la suite.

Solution : Faites remplacer les anciens prises dès que possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :